retour

Obtention d'une image

à partir d'une caméra monochrome munie d'une roue à filtres

Cette technique, plus laborieuse que l'imagerie couleur, permet, avec de l'expérience, d'obtenir des images piquées.

J'en suis à mes débuts mais la progession est là et la perfection lointaine.

Je résume l'ensemble des opérations...

Chaque image brute est traitée en lui soustrayant une image thermique de capteur (appelée DARK) et en la divisant par une image de blanc (appelée FLAT FIELD). Ce travail permet d'éliminer une partie du bruit du capteur et de corriger quelques défauts optiques (poussières et léger vignettage)

La combinaison proposée ici est HαRVB : c'est à dire ROUGE, VERT et BLEU pour la COULEUR et pour la LUMINANCE

Entre le coucher de la Lune, le lever du Soleil, le passage de l'objet souhaité au méridien et la limpidité du ciel, j'ai opéré en deux phases pour cette image.

  • Nuit du 11 décembre 2010

Objectif : l'image de LUMINANCE

Lever vers 3h30. Ciel prometteur. En une demi-heure, l'observatoire est ouvert, le télescope pointé et la caméra en température pour opérer.

Première image brute (Filtre Hα - 300s) :

J'enregistre en tout 20 images de mêmes caractéristiques pour diminuer le bruit et affiner ainsi l'image finale

L'image de LUMINANCE après traitement ultérieur (nettoyage des pixels chauds, réparation éventuelle des colonnes de pixels, filtres médian, DDP : Digital development Processing et passe-haut) donne :

Moyenne de 10 images

Moyenne de 20 images + filtre passe-haut 5%

Image de LUMINANCE

 

  • Nuit du 12 décembre 2010

Objectif : l'image RVB

Lever vers 3h. Ciel toujours prometteur. En moins d'une demi-heure, l'observatoire est ouvert, le télescope pointé et la caméra en température pour opérer

Première série RVB (3 x 300s) :

J'enregistre en tout 8 séries RVB de mêmes caractéristiques pour diminuer le bruit et affiner ainsi les images finales

Chaque moyenne de 8 images après traitement ultérieur (nettoyage des pixels chauds, réparation éventuelle des colonnes de pixels, filtres médian, DDP : Digital development Processing) donne :

Assemblage ultérieur de l'image RVB

 

Superposition des images rouge, verte et bleue

Image RVB

Assemblage final : combinaison HαRVB

 

Superposition des images RVB et de luminance

Image finale

 

Au total : 7 heures de technique en 2 nuits (démarrage, pointage, réglages, photographies et fermeture de l'observatoire) et environ 15 heures de traitement.

Du pur bonheur