retour

motorisation de la coupole

Avril/mai 2008

Les moteurs sont installés : il a fallu légèrement adapter emplacements, passages et cales pour que les 3 moteurs puissent fonctionner sans gène.

Motorisation de rotation du dôme

Le moteur de rotation et son boîtier sont les plus simles à monter.

L'entraînement est assuré par une crémaillère.

Je n'ai pas encore installé la carte d'automatisation.

 

 
Moteur du cimier bas

Moteur du cimier haut

Le moteur de cimier bas (à droite) est le plus délicat à installer : il nécessite une révision complète de la fixation du cimier bas (perçage, résine, ponçage, ...).

L'entraînement est assuré par une vis.

La course (ouverture/fermeture) est encadrée par deux capteurs.

Le moteur de cimier haut (ci-dessus) s'installe plus aisément au sommet de la partie fixe du dôme et scellé sur l'ouverture zénithale.

L'entraînement est assuré par une crémaillère.

La course (ouverture/fermeture) est encadrée par deux capteurs (à gauche du moteur). La petite calle blanche est collée : elle est positionnée pour indiquer la fin de course d'ouverture.

Je n'ai pas encore installé la carte d'automatisation.

 

Les moteurs sont alimentés par des batteries 12 V. La charge des batteries est assurée par deux panneaux solaires.

Les batteries alimentent également tout le système d'automatisation.

Panneaux solaires